Guide complet des aides financières disponibles pour les alternants : tout ce que vous devez savoir

Décider de suivre la voie de l’alternance est une décision importante, mais souvent accompagnée de préoccupations financières. De nombreuses aides financières sont disponibles, bien que souvent méconnues, pour soutenir les alternants dans leur parcours. Cet article, élaboré par Exxea, l’école à distance, a pour objectif de vous guider à travers les diverses plateformes offrant des services d’aide financière. Que vous soyez déjà en alternance ou que vous envisagiez cette voie, découvrez comment maximiser votre soutien financier et équilibrer vos responsabilités professionnelles et académiques.

aide financiere alternance

La Carte Etudiant des Métiers

Un des premiers avantages auxquels les alternants ont accès est la Carte Etudiant des Métiers. Bien plus qu’une simple pièce d’identité universitaire, elle offre un accès privilégié à un éventail d’avantages financiers et pratiques spécifiquement conçus pour faciliter la vie des jeunes professionnels en formation :

  • Réduction dans les transports en commun
  • Réductions culturelles
  • Accès à des offres et services spécifiques
  • Identification du statut d’étudiant en alternance

Délivrée par les établissements de formation professionnelle, les CFA (Centres de Formation d’Apprentis) ou les établissements scolaires proposant des formations en alternance,  la carte étudiant des métiers est un véritable allié pour ceux qui jonglent entre études et monde professionnel. Cette Carte Etudiant des Métiers est un véritable support pour encourager l’engagement des jeunes dans le monde du travail tout en allégeant certains coûts à la vie étudiante !

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur la procédure d’obtention de la Carte Etudiant des Métiers ? Consultez notre article dédié pour découvrir toutes les étapes nécessaires.

Les aides financières en alternance

La prime d’activité

La prime d’activité offre un complément de revenu mensuel, ajusté en fonction des ressources de l’apprenti. Son objectif est double : encourager la poursuite des études en alternance tout en offrant une protection sociale supplémentaire.

Pour en bénéficier, il est nécessaire d’avoir une activité professionnelle, qu’elle soit salariée ou indépendante, et de disposer de revenus modestes. Cette aide est également accessible aux personnes en situation de chômage partiel ou technique, pour autant que leurs ressources demeurent limitées.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

  • être âgé de 18 ans ou plus
  • être résident en France de manière stable, avec au moins neuf mois passés dans le pays chaque année.
  • être français, citoyen de l’Espace économique européen, suisse, ou posséder un titre de séjour valide depuis au moins cinq ans.
  • percevoir un revenu mensuel brut avant impôts supérieur à 1082,87 €

Le montant de la Prime d’activité est calculé en fonction des ressources de chaque foyer et de sa composition, et peut être estimé à l’aide d’un simulateur en ligne. Enfin, la durée de versement de la Prime d’activité est conditionnée au respect continu des critères d’éligibilité, et il est essentiel de signaler tout changement de situation professionnelle ou familiale pour maintenir ses droits.

La prise en charge des frais de transport par l’employeur

La prise en charge des frais de transport pour les alternants constitue un aspect important de la politique sociale des entreprises. Selon la loi n° 2022-1157 du 16 août 2022, les employeurs sont tenus de participer à hauteur de 50 % du coût des abonnements aux transports publics utilisés par leurs salariés pour se rendre de leur domicile au lieu de travail. Cette obligation concerne les moyens de transports tels que les transports en commun ou les services de location de vélos. Il est important de noter que seuls les abonnements sont éligibles à cette participation, et les titres de transport achetés à l’unité ne sont pas remboursables.

La prise en charge varie en fonction de la durée de travail du salarié, mais elle doit être réalisée dans les meilleurs délais et au plus tard à la fin du mois suivant la validité du titre de transport. En outre, l’employeur peut également choisir de mettre en place une prise en charge facultative, par le biais d’une prime transport ou d’une indemnité kilométrique, dans le cadre d’un accord d’entreprise ou d’une décision unilatérale.

Gardez tous vos titres de transport originaux et les justificatifs de paiement : ces documents seront nécessaires pour prouver vos dépenses et établir le montant exact à rembourser.

L’aide au financement du permis de conduire

Les apprentis majeurs en contrat d’apprentissage peuvent bénéficier d’une aide de 500 € afin de financer une partie de leur permis de conduire.

L’apprenti souhaitant bénéficier de l’aide au permis de conduire doit entamer la procédure auprès de son Centre de Formation d’Apprentis (CFA). Il faudra présenter à votre employeur :

  • La demande d’aide complétée et signée par l’alternant
  • Une copie recto verso de sa carte nationale d’identité, de son passeport, ou de son titre de séjour en cours de validité
  • Une copie de la facture de l’auto-école, émise ou acquittée, datant de moins de douze mois avant la demande d’aide

L’aide au premier équipement informatique

L’aide au premier équipement est destinée aux apprentis qui ont signé leur premier contrat d’apprentissage et sont inscrits dans un CFA. Pour en bénéficier, il est nécessaire de contacter votre CFA afin qu’il soumette la demande à l’OPCO au moment de la signature du contrat de l’apprenti, à l’aide de sa convention de formation. L’attribution de cette aide dépend de la décision des OPCO, selon leurs propres critères.

L’aide pour les vacances des 18-25 ans

L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances propose une aide aux vacances dédiée aux jeunes entre 18 et 25 ans avec leur programme Départ 18 : 25. Vous pouvez bénéficier jusqu’à 250 € d’aide afin de financer vos vacances, il suffit d’avoir entre 18 et 25 ans et de résider en France.

Les aides aux logements en alternance

Les APL

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) permet de réduire le montant de votre loyer. Elle est délivrée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de votre département.

En tant qu’apprenti, vous pouvez bénéficier des APL sous certaines conditions :

  • Conditions liées à votre situation
  • Conditions liées à votre logement
  • Conditions liées à vos ressources

L’aide Mobili-jeune

L’aide Mobili-jeune est une aide au logement d’Action Logement prenant en charge entre 10 € et 100 € du loyer pour les moins de 30 ans. Son montant est plafonné à 1 100 € par année sur 11 mensualités et peut être sollicité sur deux années de formation maximum.

Pour en bénéficier :

  • Conditions relatives au demandeur
  • Conditions relatives à votre lieu de travail
  • Conditions relatives au logement

L’avance Loca-Pass

L’avance Loca-Pass est une aide d’Action Logement permettant de bénéficier d’un prêt à taux 0 % pour le versement de votre dépôt de garantie lors de la signature du bail d’un logement. Ce prêt peut atteindre jusqu’à 1 200 € et est remboursable en 25 mois.

La Garantie Visale

Action Logement propose la Garantie Visale (Visa pour votre Logement et l’Emploi) : c’est une caution locative. La garantie consiste à assurer le règlement ponctuel du loyer et des frais liés à la location en cas d’incapacité de paiement de votre part.

L’alternance offre une voie d’apprentissage dynamique et immersive, propice à l’essor professionnel des jeunes ! Bien que ce parcours puisse poser des défis financiers, il est essentiel de souligner que plusieurs aides financières stratégiques existent pour soutenir les alternants dans leur parcours.

Publié le 6 mars 2024.

Ressources Humaines

Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.